Le site de la FNCTA

TROIS FEYDEAU ...

de Georges Feydeau

LA CABOCHE

Mais n’te promène donc pas toute nue
Le député Ventroux reproche à sa femme Clarisse de se montrer trop souvent en tenue légère devant leur fils ou devant Joseph, leur domestique.
Lorsque Monsieur Hochepaix, maire de Moussillon les Indrets, adversaire politique de Ventroux, vient solliciter une faveur pour ses administrés, Clarisse apparaît encore dans la même tenue, provoquant à nouveau la fureur de son époux.
La jeune femme est alors piquée à la croupe par une guêpe. Persuadée que son cas est grave, elle prie son mari de bien vouloir sucer la plaie. Ce dernier s’y refuse. Monsieur Hochepaix, sollicité à son tour, se dérobe également. On va donc faire appel à un médecin....
Feu la mère de Madame
Madame dort dans la chambre conjugale. Monsieur rentre, très éméché, du bal des Quat'zarts. Il a perdu ses clefs, il réveille sa femme Yvonne. Scène de ménage. Madame en appelle à sa bonne, Annette, pour la prendre à témoin. Après une bonne querelle conjugale, ils se mettent enfin au lit.
Et l'on frappe à la porte pour annoncer la mort de la mère de Madame. Scène tragique... Les retournements de situation se succèdent et mieux vaut patienter jusqu'au baisser de rideau pour s'assurer des événements. Une fois encore, le Ciel peut attendre !

Par la fenêtre

En l’absence de son épouse, Hector reçoit la visite d’Emma, sa voisine de palier, qui lui demande de lui faire la cour, devant la fenêtre ouverte, afin de donner une leçon à son mari jaloux.

Ferme Dupire le 29/09/2019 à 17h00
retour